Porteur
Sylvain Le Berre
Session
Co-porteur(s)
Titre
Gouvernance et travail politique de la gestion des résidus de l’alumine : regard croisé entre dynamiques contemporaines et héritages historiques
Résumé
En proposant une analyse croisée des dynamiques contemporaines et des héritages historiques, l’ambition de ce projet est de comprendre l’évolution du processus décisionnel et du cadrage politique, en portant la focale sur le « travail politique » des administrations des pouvoirs publics locaux, régionaux et nationaux, sur la question de la gestion politique et technique des résidus de l’alumine. L’analyse historique permet de saisir à la fois la non-linéarité et les éléments de continuité du processus décisionnel et du travail politique sur la gestion des résidus et déchets de l’industrie de l’alumine à Gardanne. À l’heure où Altéo a revendu son usine gardannaise à UMS, un industriel guinéen, l’arrêt annoncé du procédé Bayer à Gardanne amorce la fin du flux de boues rouges produit par l’usine. La question de ces « traces » de l’héritage de 120 ans d’activité industrielle reste cependant toute entière, notamment au regard d’une gestion politique de la transition au profit d’une circularité accrue des systèmes productifs. Partant du postulat d’une non-linéarité du processus décisionnel et du travail politique, notamment dans un cadre d’hybridité public-privé de l’action publique, ce projet propose une grille de lecture pluridisciplinaire (science politique, sociologie, histoire et géographie) sur le rôle de la « matérialité » et des « interdépendances » dans le travail de gestion des résidus.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Bassin Minier de Provence
Disciplines
Géographie, Histoire, Sociologie
Image

Porteur

Sylvain
Le Berre
Mes recherches portent aujourd’hui principalement sur les trajectoires politiques des matières premières (de la ressource au déchet), sur les politiques publiques liées aux ressources, et sur les stratégies territoriales des industries du sous-sol.

Pour le volet action publique mes travaux portent sur les questions de temporalités, de gouvernance territoriale et de légitimation politique.

Participants

Valérie
Deldrève
Valérie,Mauve,Vincent,Thierry Deldrève,Carbonell,Banos,Renaux
Valérie Deldrève est directrice de recherche en sociologie à INRAE Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux. Ses recherches portent principalement sur les inégalités environnementales liées aux politiques de conservation des sites et des ressources naturels, ainsi que sur les mobilisations environnementales. Son travail d’habilitation à diriger les recherches (2015) vise à construire un cadre d’analyse des inégalités environnementales, à partir des controverses qui traversent le courant scientifique de l’Environmental Justice et les approches sociologiques des inégalités. Elle a coordonné avec J. Candau le projet Effijie (ANR Socenv, 2014-19) sur la répartition de l’effort environnemental demandé par les politiques de l’eau (MAET, captages Grenelle) et de la biodiversité (Parcs nationaux) en France hexagonale et à La Réunion. Elle est également co-coordinatrice du réseau EJJE - Environmental Justice-Justice environnementale (https://justiceenvironnementale.irstea.fr)
Mauve
Carbonell
Valérie,Mauve,Vincent,Thierry Deldrève,Carbonell,Banos,Renaux
Mauve Carbonell, Chaire Jean Monnet, est maitre de conférences en Histoire contemporaine à Aix-Marseille Université - membre de l'UMR TELEMMe. Elle est présidente du consortium des universités euro-méditerranéennes Téthys, responsable du Master Études européennes et internationales d'AMU, responsable pour AMU du Master International Erasmus Mundus South European Studies EUROSUD. Ses travaux de recherche portent sur l'histoire de la construction européenne en ses débuts ainsi que sur l'histoire économique et industrielle du XXe siècle, en particulier l'industrie de l'aluminium par le prisme de l'histoire environnementale.
Vincent
Banos
Valérie,Mauve,Vincent,Thierry Deldrève,Carbonell,Banos,Renaux
Vincent Banos est géographe à l’INRAE de Bordeaux (unité ETBX). Tissant des liens entre géographie sociale et géographie de l’environnement, ses travaux questionnent la dimension spatiale des rapports sociaux au prisme des matérialités environnementales et des qualités qui leur sont attribuées. Dans le cadre de ses recherches sur la transition socio-écologique, il s’intéresse plus particulièrement aux tensions et aux nouveaux partages générés par le regain d’attractivité des espaces forestiers et de leurs ressources.
Thierry
Renaux
Valérie,Mauve,Vincent,Thierry Deldrève,Carbonell,Banos,Renaux
Chercheur, Chef de projet ANR ARCHIPAL Architecture, aluminium et patrimoine XXe-XXIe siècles, Centre de recherches historiques (EHESS / CNRS), Paris. Membre du projet ANR Créalu, « Création et Aluminium – de la découverte d’un matériau industriel à sa constitution en objet patrimonial : invention, innovation, marchés (XIXe-XXIe s.) », coordonnée par Patrick Fridenson (2010-2014). Ses recherches portent sur l'histoire de l’aluminium, l'histoire des sciences et de la chimie, l'histoire des techniques, et l'histoire industrielle ainsi que la muséologie.