Planning des soutenances M1 (Sciences de la Biodiversité et Ecologie)SBE

Les étudiants de M1 Sciences de la Biodiversité et Ecologie soutiendront publiquement leurs stages, les mardi 10 et mercredi 11 juin prochain dans l’amphi Ponte (Bâtiment Fresnel, site de St Jérôme).
Parmi les soutenances, il est à noter celles de :
M. Groseitch, C. Joulou : Quels indicateurs pour évaluer la naturalité au sein d’un parc photovoltaïque ? Analyse de l’état initial. Encadrants R. Gros, T. Tatoni.

G. Bernard, R. Adjouhgniope : Le Lignite des Terrils de Provence : influence sur les activités biologiques des sols. Encadrants C. Criquet, C. Keller, V. Calvert.

Séminaire OHM-BMP, ECCOREV et labex OT-Med : Accueil de M. Santos Fernandez Noguerol

L’OHM-BMP, la fédération ECCOREV et le labex OT-Med accueillent, le mardi 27 mai à 11 heures en salle 205, Santos Fernandez Noguerol, doctorant à l’Université d’Oviedo (Espagne). Son intervention portera sur ses travaux de recherche en géographie.

Son terrain d’étude est un ancien bassin minier de charbon houiller au Nord de l’Espagne dans la région des Asturies. Cette région est actuellement confrontée à d’importantes difficultés de reconversion industrielle auxquelles s’ajoute un exode rural en zone montagnarde. La situation stratégique de la vallée du fleuve Caudal bénéficie pourtant de potentialités pour l’avenir. En effet, elle concentre les principales voies de communication des Asturies vers Madrid. Ce séminaire portera sur la description des principaux changements territoriaux de 1950 à nos jours.

IRD Editions publie "Biodiversités en partage" Reconfigurations de ruralités dans le corridor forestier betsileo tanàla (Madagascar)

Biodiversités en partage

Les politiques environnementales à Madagascar, notamment
celles de conservation de la biodiversité, induisent de nouvelles
recompositions spatiales et modifient l’articulation entre toute une
série de pouvoirs et les savoirs locaux dans le monde rural.

À partir d’un important travail de terrain, ce livre analyse les
pratiques agraires et les stratégies villageoises face aux actions
de conservation. Centré sur le corridor forestier betsileo tanàla,
haut-lieu stratégique de la politique environnementale nationale,
l’ouvrage met en lumière les reconfigurations des ruralités, imposées
par la nouvelle dimension écologique du développement. Il
soulève aussi la question cruciale de la lutte contre la pauvreté
dans ce contexte environnemental.

Cette analyse fine, qui s’appuie sur des données nouvelles et
originales, intéressera tous ceux concernés par les relations entre
la gestion de la biodiversité et le développement rural, à Madagascar
et plus largement dans les pays du Sud : chercheurs,
enseignants et étudiants, mais aussi développeurs, ONG et
bailleurs de fonds.

Un ouvrage d’Hervé Rakoto Ramiarantsoa, géographe, professeur à l’université de Bordeaux Montaigne (UMR ADESS/CNRS) et de Chantal Blanc-Pamard, géographe, directeur de recherche au CNRS (CEAf/EHESS/IRD). Ils conduisent depuis plusieurs années des recherches sur les ruralités à Madagascar, en association avec des équipes de l’IRD. Soit à titre personnel, soit en tandem, ils ont déjà publié des ouvrages dans la collection « À travers champs ».

Résilience 2014 : 3e conférence internationale sur la résilience des systèmes écologiques et sociaux

Organisée par le nœud français du réseau Résilience Alliance (le Cirad, le CNRS, l’Irstea et l’Inra) et leurs partenaires du campus de Montpellier sous l’égide d’Agropolis International *, la 3e conférence internationale Résilience 2014, la résilience et le développement : mobilisation pour la transformation/ Third International Science and policy Conference on the resilience of social & ecological systems, aura lieu au Corum de Montpellier, du 4 au 8 mai 2014.